dimanche 12 mars 2017

Ecrire

D'aussi loin que je m'en souvienne j'ai toujours écrit. 

Des poèmes plus petite, des histoires ensuite, et puis ma vie. Bon, "ma vie" semble un peu prétentieux dit ainsi, mais c'est pourtant vrai. Ma plus grande source d'inspiration commence là où mes bonheurs et mes peines naissent. J'ai toujours aimé écrire pour essayer de libérer ce flot de sentiments et d'émotions, bien loties au fond de mon cœur.
Car oui l'hypersensible que je suis n'a pas toujours réussi à exprimer verbalement cette explosion qu'elle a à l'intérieur (en soi, je n'y arrive pas encore aujourd'hui, passons).

Écrire, c'est donc une passion, l'écriture a pris tout son sens pour moi quand je suis tombée malade. J'ai eu tellement de choses à extérioriser, tellement de peurs, d'angoisses, de doutes, qu'il fallait que je l'écrive. Le dire à voix haute était tout bonnement impossible. 

Pour ça, j'ai tenu un blog, "anonyme", les guillemets sont de rigueur car beaucoup le connaisse et j'ai grâce à celui ci fait de très jolies rencontres. Pourquoi anonymement me direz vous ?! Parce que je voulais qu'on me lise sans savoir d'où je venais, qui j'étais, sans qu'on mette un visage sur ces mots tantôt forts, tantôt superficiels. Je voulais qu'on se fasse une idée de la personne que j'étais à l'intérieur, sans savoir si j'étais grande, petite, si j'avais un visage harmonieux ou que sais je encore. La maladie m'a ramenée à ce que j'étais au fond, et je voulais qu'on me connaisse sous cet angle.

En l'écrivant, je me dis que le rendre public serai donné une chance à ces gens qui me connaissent, d'en savoir un peu plus, un jour peut être...

J'ai le sentiment qu'on ne peut pas mentir quand on écrit anonymement, on a ni filtre, ni barrière, personne ne nous connait. Et aujourd'hui, j'ai décidé que j'allais écrire, ici, tout ça, ma vie, mes joies mes peines, mes coups de coeur ou de gueules. Ne voyez ici rien de trop narcissique (quoi que), je ne sais écrire que sur ce qui me touche, me fait vibrer ou me peine. J'écris avec mon cœur, je parlerais sûrement beaucoup de moi, un peu de vous, et beaucoup de la vie.

Du haut de mes 27 ans (et demi ... Seigneur!!), j'ai envie de renouer avec ce qui m'aidait tellement avant. Je n'ai pas écrit depuis 2 ans environ je pense, du moins pas régulièrement, et ça me manque. 

Alors, essayons ... 

A très vite !


3 commentaires:

  1. Moi aussi j'adore écrire ! J'espère que tu pourra toujours t'exprimer librement merci tu n'écris plus anonymement .
    Bizzz Deltrey - deltreylicious.com
    Ps : j'adore ta veste

    RépondreSupprimer
  2. Écrire ça décharge la tête, ça rebooste le coeur et ça me fait vibrer l'âme aussi ;) Une étrange synchronicité m'a fait découvrir tes vidéo youtube et je suis heureuse d'arriver à temps pour cette nouvelle aventure ici sur le blog !! Quel bonheur de croiser d'aussi belles personnes dans les moments où la sensibilité paraît insurmontable. #Gratitude

    RépondreSupprimer
  3. C'est un exutoire précieux de pouvoir écrire et faire sortir tout ce qu'il y a dans notre tête, dans notre corps. Le jour où on est tombée sur mon blog (des personnes qui me connaissaient réellement), ça a foutu en l'air tout un truc en moi et j'ai mis des barrières. Puis après je me suis dit que c'était moi, dans toute ma splendeur, justement avec toute mon authenticité pas toujours. Ca m'a peut-être permis du coup d'avouer mes faiblesses et de savoir qui j'étais et ce qui ne me définissait malgré tout pas (même si parfois je suis envahie par mes saloperies et que le reste s'efface comme neige au soleil, du coup je me dépêche de dire des bêtises sur fb, de mettre mes photos, de la musique, entre 2 statuts désastreux... et j'essaie de faire pareil ici pour qu'on n'oublie pas qui je suis. Pour moi comme pour le autres. J'espère te lire plus souvent de nouveau en tout cas <3 parce que tu es douée pour mettre des mots sur les maux et on a besoin de personnes comme toi qui en sont autant capables

    RépondreSupprimer